Archives de Catégorie: ubuntu

Ubuntu et les O.S. Windows

https://doc.ubuntu-fr.org/windows

1. Faire cohabiter Windows et Ubuntu sur une même machine

1.1. Avant une installation – Préparer sa migration de Windows à Ubuntu

1.2. Installer Ubuntu et garder Windows®

1.3. Installer Windows® et garder Ubuntu

1.4. Installer Ubuntu et Windows® sur un disque vierge

1.5. Rendre ses données accessibles par Ubuntu et Windows®

1.6. Passer Windows en choix par défaut dans le menu de démarrage

1.7. Partitions

1.8. Désactiver l’hibernation de Windows

1.9. Autre

2. Compatibilité

2.1. Faire fonctionner les logiciels de Windows avec Ubuntu

2.2. Faire fonctionner les logiciels de Ubuntu avec Windows

2.3. Utiliser des données du monde Windows

2.4. Intégrer Ubuntu dans un réseau Windows

3. Supprimer Windows

3.1. Se faire rembourser Windows

4. Voir aussi

4.1. Pages en rapport

Annonce officielle de la version 3.5.0 de LibreOffice

La Document Foundation annonce LibreOffice 3.5, la troisième version majeure de la suite bureautique libre. Un titanesque travail de hackers bénévoles, coordonnés par le Engineering Steering Committee.

Pendant 18 mois, une moyenne de 80 développeurs chaque mois a fourni un total de près de trente mille contributions de code, introduisant de nouvelles et intéressantes fonctionnalités :

Writer

- un nouveau correcteur grammatical natif pour l’anglais et d’autres langues.
- l’amélioration des caractéristiques typographiques, pour des documents professionnels
- une boîte de dialogue de comptage des mots interactive qui s’actualise en temps réel,
- une nouvelle interface utilisateur pour les en-têtes et les pieds de page ainsi que les sauts de page.

Impress / Draw

- un import amélioré des formes personnalisées et des « Smart Art » dans les PPT/PPTX,
- une fonctionnalité pour incorporer des palettes de couleurs et des objets multimédia dans les documents ODF
- un nouveau bouton sur la console de présentation permettant de basculer d’un écran à l’autre
- de nouvelles fins de ligne pour les diagrammes
- un filtre d’import pour les fichiers Microsoft Visio

Calc

- prise en charge jusqu’à 10 000 feuilles
- une zone de saisie multilignes
- de nouvelles fonctions conformes aux spécifications ODF OpenFormula
- de meilleurs performances lors de l’import des fichiers provenant d’autres suites bureautiques,
- la sélection multiple dans les autofiltres
- un nombre illimité de règles dans le formatage conditionnel

Base

- un nouveau pilote natif PostgreSQL intégré

De plus pour la première fois dans LibreOffice, la vérification de la mise à jour en ligne qui informe l’utilisateur de la disponibilité d’une nouvelle version.

LibreOffice 3.5 est la première version où la contribution des communautés locales et des associations, telles que ALTA au Brésil, est reconnue. De plus, les volontaires sont reconnus pour leurs contributions comme Hacking et Bug Hunting Heroes par des certificats remis le jour de l’annonce. TDF encourage le développement d’un écosystème global, ouvert et diversifié où les sociétés, les associations, les communautés et les volontaires partagent un objectif commun de développement de la meilleure suite bureautique.

The Document Foundation invite les utilisateurs avertis à installer LibreOffice 3.5 et les utilisateurs plus conservateurs à rester avec la branche 3.4. Les utilisateurs au sein de sociétés sont fortement encouragés à déployer LibreOffice avec le soutien d’un support professionnel provenant d’une société capable de les assister lors de la migration, la formation des utilisateurs, l’intégration et la maintenance. The Document Foundation va bientôt fournir une liste de sociétés certifiées fournissant ces services professionnels.

LibreOffice est disponible sur le site officiel en téléchargement gratuit pour Linux, Windows et Mac OS X.

Canonical ne prendra plus en charge Kubuntu

La société Canonical, éditant la distribution GNU/Linux Ubuntu, ne prendra plus en charge le système Kubuntu.

Depuis sa création et jusqu’à la version 11.04, le système Ubuntu embarquait par défaut l’environnement de bureau GNOME. Afin de répondre aux demandes des adeptes de KDE, Canonical participait également au développement du système Kubuntu. Cependant, Canonical et l’équipe GNOME n’ont pu se mettre d’accord sur l’avenir des interfaces utilisateur et plutôt que d’adopter Gnome-Shell, Canonical a développé sa propre ergonomie avec Unity.

Jonathan Ridell, principal développeur du projet Kubuntu explique qu’après la publication d’Ubuntu 12.04, ses travaux ne seront plus financés par Canonical. La distribution devra donc être développée par la communauté tandis que M. Ridell, qui conserve son emploi chez Canonical, sera migré vers d’autres projets internes. Le développement de Kubuntu sera donc similaire à celui des autres éditions parallèles comme Lubuntu (basé sur LXDE) ou Xubuntu (Xfce).

« Il n’y aura plus de support financiers après la version 12.04 », explique-t-il. Et d’ajouter : « il s’agit d’une décision économique rationnelle, après sept années d’essai, le système Kubuntu n’a jamais été un succès économique et il n’est pas raisonnable de penser qu’il continuera de reposer sur des financements ».

LinuxLive USB Creator 2.8.9

LinuxLive USB Creator est un outil très puissant qui va peut-être vous aider a enfin franchir le pas vers le monde de Linux.

Description : 

LinuxLive USB Creator est un petit logiciel très simple d’emploi qui vous permettra de tester quasiment toutes les distribution Linux directement sous Windows sans l’installer, ou simplement de l’installer à partir d’une clé USB au lieu d’un CD.

Il vous sera possible d’importer votre distribution Linux à partir d’un CD / DVD ou d’une image disque au format Iso, Img, Zip. Mais, vous pourrez aussi télécharger automatiquement la dernière version des nombreuses distributions proposées directement depuis l’application.

Quelques fonctionnalités
– Des centaines de distributions Linux prises en charge (Ubuntu, Fedora, Debian, OpenSUSE, Mint, Slax, CentOS, ArchLinux, Gentoo, PCLinuxOS, Sabayon, BackTrack, Puppy Linux, …).
– Aucun redémarrage nécessaire (la fonction intégrée de virtualisation vous permet de faire tourner Linux directement dans Windows sans aucune modification nécessaire).
– Disponible en plusieurs langues.
– Permet la persistance de vos données.
– Vérification automatique de l’intégrité du système.
– Mises à jour automatiques quand de nouvelles distributions Linux sont disponibles.

Démonstration d’Unity 5.2 multi-écran

La dernière version d’Unity mis à disposition des testeurs de la prochaine version d’Ubuntu, la 12.04 LTS precise pangolin, ajoute le support de la gestion de plusieurs écrans. Voici donc une vidéo présentant les avancées d’Unity dans ce domaine.

Il n’y a pas à dire Unity fait de très gros progrès et pourrait réconcilier Canonical avec ses utilisateurs.

Ubuntu et ça tablette en compétition avec Android, iOS

Le CEO de Canonical Jane Silber a dis qu’une tablette Ubuntu entrera en bataille contre Android et iOS.

Ubuntu bien qu’il n’est pas encore fonctionnel sur des tablettes les nouvelles seront lancées au cours de l’année.

Ubuntu tablet

Ubuntu Tablet à été pour longtemps une demande souhaitée par les utilisateur d’Ubuntu.  Alors est ce que Ubuntu est en retard sur le marché ???
Windows 8, avec son interface Metro finger-friendly et un panier plein essor des développeurs d’applications, et Android, avec Ice Cream Sandwich et la sensibilisation massive des consommateurs, sont tous prêts à prendrede parts significatives du marché. Ubuntu peut-il vraiment rivaliser avec les  titans établie de l’arène de tablette? WebOS n’en est pas arrivé, et BlackBerry PlayBook n’est pas  pas arrivé à être à point au jour.

Silber est plus optimiste: «Nous savons que nous sommes en retard, mais nous pensons que la bataille n’est pas terminée, et nous voulons être compétitifs».

…the battle is not over..
 » [I think we can compete] …En raison des caractéristiques de Ubuntu comme une plate-forme, la dynamique de l’industrie, et une méfiance accrue autour des jardins clos d’Apple et dans une certaine mesure Google, et même Amazon,  car ils sont aussi bien de plus en plus dans ce jeu. Il y a une demande à une plate-forme qui a des caractéristiques répondant à Ubuntu. Les caractéristiques à mon sens qui sont importants sont : l’ouverture, et par l’ouverture, je ne parle pas seulement du code open source, je veux dire la structure de gouvernance, la capacité de collaborer, la possibilité pour qu’il y ait plusieurs appareils à partir de plusieurs fournisseurs. « 
Et juste pour nous garder tous sur nos orteils, Silber dit que Canonical est déjà en discussions avec plusieurs fabricants de matériel – même si elle ne peut pas nous donner le nom pour l’instant.
Donc, avec les dispositifs de « ship on », et la passion, l’engagement de la communauté / employé de talent à tourner Ubuntu dans un OS Tablet il n’y a qu’un seul autre facteur crucial pour que l’Ubuntu Tablet prenne succès …

App Store Dynamics

Le succès d’Ubuntu dans la tablette-sphère pourrait finir, il ne dépendra plus que du matériel simplement décent et accessoires disposés à les vendre.
La plate-forme aura besoin d’avoir les développeurs d’applications tellement enthousiasmé par la plateforme, qu’ils sont là pleins de volonté à développer pour elle. Et ce n’est pas un mince exploit en soi.
According the developer of Memory Owl, Decembers 10th best selling app, it claimed its place by selling a mere 27 copies.

Canonical présente une Télévision-Internet Ubuntu

Canonical sera présent lors du CES de Las Vega pour présenter un prototype de Téléviseur connecté basé sur leur distribution Ubuntu.

L’obejctif pour Canonical est de démontrer qu’Ubuntu peut être utilisée sur de nombreux devices, dont les télévisions, les tablettes, dans les voitures, et bien d’autres encore.

Ce prototype de téléviseur Ubuntu fonctionne bien sur en utilisant la très controversée interface utilisateur Unity. A travers cette interface les utilisateurs pourront visualiser, louer, acheter, enregistrer ,lire des films et séries TV et de consulter les guides TV des chaines locales. Un navigateur Web et un lecteur vidéo YouTube est également au programme, ainsi qu’un lecteur musical. Les lens permettront de retrouver facilement les contenus disponibles ou enregistrés.

A priori « ce prototype pourra intégrer plusieurs systèmes d’exploitation pour assurer l’interopérabilité, permettant aux consommateurs d’acheter l’appareil et de choisir indépendamment l’OS … »

On peut pas dire le contraire Canonical fait tout pour devenir un grand ! D’ailleurs à priori pas mal de constructeurs s’intérressent à ce projet qui pour l’occasion à ouvert un mini site : ubuntu.com/tv

« Ubuntu Apps Directory » est en ligne

Canonical s’est lancé dans une course pour rendre son OS Ubuntu de plus en plus en populaire et voici donc l’Ubuntu Apps Directory. Ce service en ligne permet de donc de rechercher dans les dépôts des applications pour les installer en quelques clics.

Ainsi Ubuntu refait son retard sur Fedora et openSUSE qui possèdent déjà de tels services en ligne. Bien sur ce n’est qu’un début mais à priori il sera bientôt possible de s’identifier avec son compte Ubuntu One pour retrouver les applications déja installée sur son poste. Un peu comme sur l’Android Market. Donc lors de la prochaine installation d’Ubuntu, ce service devrait permettre de réinstaller toutes les applications officielles en seul clic.

La page d’accueil vous montre les principales catégories telles que les accessoires, les jeux, … Si vous cliquez sur ​​une de ces catégories sont alors affichés toutes les applications de cette catégorie. Il est également possible de lancer des recherches par mots clés et cela en détectant quelle version d’Ubuntu vous utilisez.

Il manque encore pas mal de fonctionnalités pour le rendre indispensable mais Canonical est sur la bonne voie.

Ubuntu Apps Directory est compatible avec les 4 dernières distributions d’Ubuntu, de Natty (10.04) à Oneiric (11.10). C’est par là : https://apps.ubuntu.com

LIBRECAD 1.0.0 2D CAD software

LibreCAD, un outil de dessin 2D CAD a atteint la version 1.0 plus d’un an de travail. LibreCAD, précédemmentconnu sous le nom CADuntu, fonctionne nativement sur ​​Mac OSX, Windows et Linux et est basé sur l’édition communautaire de QCad.

Parmi les changements entre QCad Community Edition et LibreCAD sont les suivants:

  • mise à jour Qt4 interface utilisateur basée sur (DACQCommunity Edition utilise Qt3),
  • le plug-in du système,
  • la sauvegarde automatique et une meilleure lecture des fichiers DXF.

En outre, DACQ Community Edition est officiellement disponible que pour Linux (et QCad, lui est multi-plateforme, mais ce n’est pas gratuit), tandis queLibreCAD est multi-plateforme.

Avec cette version, LibreCAD est enfin considéré comme stable, mais il reste encore beaucoup de travail, donc ne vous attendez pas à comparer avec les applications professionnelles comme AutoCAD. Plus loin encore, LibreCAD ne vient pas avec la documentation – il comprenait initialement la documentation DACQ, mais il a dû être supprimée car elle n’a pas été publié sous licence GPL.

En outre, l’application ne prend pas encore en charge .dwg . Il y avait quelques travaux à ce sujet, mais ils n’ont pas été appliquées en raison de certains problèmes de licence avec LibreDWG.

Mais le développement ne s’arrête pas là. La branche LibreCAD v2 est déjà en cours (PPA à la fin de l’article) et il inclut de nombreuses nouvelles fonctionnalités telles que:

  • nouveau système de claquer
  • grilles isométriques
  • trisection d’un angle
  • dessiner des cercles et des ellipses inscrits
  • élaboration commune tangentes pour deux ellipses
  • mieux supporter des polices internationales, y compris CJK
  •  de soutien Offset expérimental
  • une meilleure performance

Installer LibreCAD

LibreCAD est disponible dans les dépôts Ubuntuofficiels: beta 5 pour Ubuntu 11.04 et RC 1 pour Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot et inclus par défaut dans Edubuntu commençant par 11.04. Cependant, si vous souhaitez installer la dernièreversion 1.0.0 sous Ubuntu Oneiric Ocelot, vous pouvez utiliser le LibreCAD stables PPA:

sudo add-apt-repository 
ppa:librecad-dev/librecad-stable 
sudo apt-get update sudo apt-get install librecad

LibreCAD 1.0.0 est déjà disponible dans les dépots de Ubuntu 12.04 Precise Pangolin.

Si vous souhaitez essayer le dernier LibreCAD2.0 alpha sous Ubuntu, vous pouvez utiliser le LibreCAD bulds APP.

Pour les autres distributions Linux, Windows et Mac OSX, voir la page d’accueil LibreCAD.

Amélioration de l’écoute en streaming de la musique sur Ubuntu One

L’éditeur Canonical, développant la distribution GNU/Linux Ubuntu, dévoile une nouveauté pour son service de musique en streaming […]

La société annonce avoir rajouté des fonctionnalités de lecture accessibles directement depuis une interface web.  A l’instar du service Google Music déployé outre-Atlantique, il suffira de s’authentifier à son compte utilisateur depuis n’importe quel point de connexion pour retrouver l’intégralité de ses albums.

via Canonical améliore l’écoute en streaming de la musique sur Ubuntu One.